Visite Chez Auclair et Martineau - Produits MaËL

Mael - Fabriqué au Canada

Les produits Maël sont des produits à demander à votre fournisseur d’articles promotionnels lorsque vous êtes à la recherche d’articles en cuir de qualité, fabriqués avec cœur et consciencieusement ici, au Québec.

Voici le site d’Auclair & Martineau et d'Amimoc, où vous trouverez les autres produits de cette compagnie.

Depuis plusieurs années, je voyage sur la rue de la Faune à Québec lors de mes quelques visites annuelles du beau-frère. Plusieurs vestiges d’usines manufacturières, d’une époque plus prospère, longent cette rue qui se trouve dans le nord de la ville. Seulement quelques-unes sont encore en activité, les autres ayant été converties en commerces de proximité. Quelle ne fut pas ma surprise, lorsqu’on me présenta un nouveau fabricant dans l’industrie des articles promotionnels, situé exactement sur cette rue!

06/02/2018 - Pascal Thériault

Quels sont les défis ?

Auclair & Martineau fait face au même scénario que j’ai pu constater lors de ma visite d’Attraction, quelques semaines auparavant. « Vers la fin des années 90, tous les acheteurs se sont tournés vers les souliers moins chers, produits à l’étranger et la compagnie s’est concentrée sur les marchés extérieurs. La botte “Fabriquée au Canada” vend très bien dans les pays asiatiques et européens parce qu’elle est synonyme de qualité. Si bien que l’exportation, c’est 25 % de nos ventes. », me confirme M. Leclercq. Les nouveaux défis sont d’essayer d’aplanir la production tout au long de l’année pour faciliter la rétention du personnel et de reconquérir le marché local. C’est pourquoi la division des sacs a été créée. Encore une fois, ce sont les difficultés à trouver du personnel qualifié dans un domaine très peu populaire auprès des jeunes, qui causent des maux de tête. Si on assure un emploi garanti tout au long de l’année, il sera plus facile de recruter et de retenir cette main-d’œuvre.

Ce nouveau fournisseur fabrique des articles en cuir véritable tels que des sacs à main, sacs messagers et valises, fabriqués au Canada. Là où ils se démarquent le plus, c’est avec les produits hybrides Cuir et Cordura imprimés en couleur. Le Cordura est un matériel ultrarésistant et souple qui permet justement d’imprimer une image couleur et qui rend le produit hyper intéressant.

C'est quoi MaËl?

ET L’ENVIRONNEMENT DANS TOUT ÇA?

Nous avons évidemment abordé le thème de l’écologie et M. Leclercq soutient que c’est toujours un enjeu important pour sa compagnie. Il faut savoir que le cuir est un sous-produit de la consommation de la viande et il devient un déchet s’il n’est pas utilisé par la suite. Mais il ne faut pas se cacher derrière ce simple fait, et ainsi avoir la conscience tranquille. Il insiste pour que chaque peau soit utilisée au maximum évitant ainsi les déchets à un point tel que les gens qui veulent utiliser ses retailles de cuir n’ont pas assez de matériel utilisable pour leur donner une seconde vie. Lors de la visite, j’ai été très impressionné par la façon dont le cuir est travaillé. La peau étant ce quelle est, elle est pleine d’imperfections et de cicatrices, et donc, le tailleur place ses emporte-pièces pour chacune des parties de la botte et lorsqu’il trouve le schéma optimal pour éviter les pertes au maximum, il passe à l’étape de la coupe. Les retailles que j’ai vues n’avaient que quelques millimètres de largeur. De plus, M. Leclercq soutient qu’il ne fait affaire qu’avec des fournisseurs de l’Amérique du Sud dont les usines sont « Certifiées Or – Audition Pour les Standards du Groupe du Travail du Cuir », qui représente des normes à respecter très strictes pour protéger l’environnement..

Promotionnel vêtement sherbrooke

Vous l’aurez deviné, Maël n’est pas une nouvelle manufacture, seulement une nouvelle division d’Auclair & Martineau, une manufacture de chaussures en cuir fondée en 1956. Depuis cette date, Maël n’a pas cessé de confectionner les fameuses chaussures, mais a dû se battre et faire preuve d’acharnement pour survivre au fil des années, comme l’explique Jonathan Leclercq, président d’Auclair & Martineau. Il fut une époque où plusieurs manufacturiers s’étaient établis dans le secteur et toutes les matières premières étaient fabriquées à proximité. Au fil des années, les usines ont lentement disparu. Ce fut le cas aussi pour les fournisseurs de matériaux. Chaque fois, la compagnie a dû se retourner et trouver un autre fournisseur. Dans plusieurs cas, pour un produit aussi simple que des œillets en métal, ça signifiait acheter ce produit d’un autre pays, avec tous les tests de qualité que ça implique et les ajustements de la chaine d’alimentation. Ce n’est pas la même chose de commander des œillets en Ontario pour fabriquer des milliers de bottes que de les commander en Chine. Il faut s’y prendre plus longtemps d’avance.